RESPONSABILITE !

Nos sociétés évoluent vers une meilleure conscientisation. Ecologie, Proximité, lois et décrets politiques soumis aux lobbies de plus en plus examinés et remis en question. La culpabilisation des acteurs économiques qui trichent et cachent les origines, les méthodes de fabrication ou le personnel exploité deviennent des débats de société et tout le monde se sent concerné. Et agit !

Ainsi les acheteurs !

Fini le terrorisme du prix moins cher et de la qualité premier prix.

Fini les origines douteuses.

Fini les maquillages des étiquettes par des produits chimiques nocifs.

Fini la communication s’abritant derrière des acteurs connus ou des professionnels transformés en guignol publicitaires.

 

Vive la qualité vraie !

Celle des terroirs et des process respectueux.

Celle faite par les hommes et non les machines.

Celle qui valorise l’environnement, les sols, le climat spécifique, les traditions.

 

Et vous Chefs ou Grands Chefs plus ou moins célèbres. Engagez votre responsabilité !

Il ne suffit pas de faire mousser les médias sur votre jardin à herbes ou le show télé auquel vous participez. Il ne suffit pas non plus de décrocher des médailles aux concours plus ou moins truqués.

NON, nous attendons plus de vous :

Que vous indiquiez les origines de vos viandes et que vous supprimiez le filet de bœuf en promo à 15 €/Kg revendu 35€ le plat ou le cordon bleu surgelé à 5€/Kg revendu 19€ le plat.

Que vous cessiez d’empoisonner vos clients avec des produits et ingrédients de misère.

 

Mettez vos fournisseurs sur la carte plutôt que les listes ridicules d’allergènes dont tout le monde se moque !

Vérifiez que lesdits fournisseurs soient dans une vraie démarche de qualité et qu’ils ne soient pas eux-mêmes dans un délire productiviste et pollué.

N’ayez pas peur de dire la vérité des prix plutôt que vous aligner sur vos concurrents les plus médiocres ou des restaurants inutiles.

Quant aux acheteurs, exigez de votre hiérarchie une formation sur les produits que vous achetez et ne vous contentez plus de juste comparer volumes et prix.

 

Car, vous serez de plus en plus reconnu comme responsable de ce que vous servez ou de ce que vous vendez !

Après les questions sur le gluten, le maltose, le végan on finira par vous interrogez sur votre démarche achat et on vous rendra responsable des indigestions, intolérances, malaises de toutes sortes qu’il vaudra mieux que vous arriviez à justifier….où pas…

A vos risques et périls !

 

Jean Kircher